bagnolet4 bagnolet9 bagnolet11 bagnolet4

Actualité

Point sur le mouvement national de grève jeudi...

En savoir plus...

Les artistes Sangue et Sages comme des sauvages...

En savoir plus...

Journée des aidants à Bagnolet Participez à un après-midi dédié aux aidants...

En savoir plus...

Le Novotel de Bagnolet fête les 50 ans de la...

En savoir plus...

Accueil > Action municipale > L'action municipale

La coopération internationale

tl_files/images/photos-municipale/jumelage/jumelage.jpg

Le jumelage, qu'est-ce que c'est ?

Le jumelage représente un contrat moral entre deux communes sans limite dans le temps qui recouvre un champ d’actions pluridisciplinaires et la participation directe des personnes ou de leurs groupements aux échanges.  Le jumelage est ouvert à toutes les catégories de population et d’acteurs locaux. Le jumelage établit ainsi une relation d’amitié durable entre deux communes, scellée entre les citoyens en collaboration avec leurs autorités et les associations locales et les populations.

Les échanges culturels, sportifs ou encore artistiques permettent de promouvoir l'intercuturalité en sensibilisant les populations à des problématiques qui leur sont étragères.

Dans les années d’après-guerre, les premiers jumelages témoignent d’une volonté de poser les bases de la reconstruction européenne.

Valeurs de paix et de solidarité partagées

Au fil des ans, Bagnolet s'est jumelée avec cinq villes. Si les conditions initiales de mise en œuvre des jumelages est différent, chacun d'eux est porteur des mêmes élans de solidarité, de Coopération et de Paix. Que ce soit avec Sesto Fiorentino en Italie (1962), Oranienburg en Allemagne (1964), le camp de réfugiés palestiniens de Chatila à Beyrouth (Liban 2002), la commune malienne de Massala (2003) et la ville d’Akbou en Kabylie (Algérie 2005) ou encore avec la ville du Robert en Martinique ces trois principes guident les actions municipales.

Il s’agit pour la ville de Bagnolet de mettre en œuvre un partenariat durable, d’œuvrer pour la construction d’un monde de paix, de justice et de démocratie, et de participer au développement de relations d’amitié entre les peuples.

Les valeurs de réciprocité et d’échanges fondent ces choix de jumelages.

Ces jumelages sont le moteur de la politique de coopération décentralisée de Bagnolet.

Quelle différence avec la coopération internationale décentralisée ?

Si l'on s'en tient à la définition officielle (loi de 1992), la coopération décentralisée regroupe l’ensemble des actions de coopération internationale menées par convention dans un but d’intérêt commun par une ou plusieurs collectivités territoriales françaises et une ou plusieurs autorités territoriales étrangères, dans le cadre de leurs compétences mutuelles.

L'approche technique de la coopération décentralisée ferait passer les jumelages pour des actions vieillotes et passéistes. Ce n'est pas la volonté de la ville de Bagnolet, qui persiste a appeler ses partenariats à l'international jumelages, car finalement c'est une belle chose que d'avoir un frère (ou une sœur) à l'autre bout du monde...

Quels sont les objectifs de la politique des relations internationales de Bagnolet ?

  • Créer des liens humains à toutes les échelles pertinentes qui soit, du local à l'international et offrir les conditions concrètes d’un dialogue véritable, ouvrant des perspectives de mise en place de projets communs répondant aux besoins des populations, permettre le développement d’une coopération internationale porteuse de valeurs de progrès, de justice, de démocratie et de paix.
  • Faire participer les Bagnoletais à la mise en œuvre des coopérations : plutôt que des comités de jumelages, Bagnolet mise sur la mise en mouvement des habitants à travers des collectifs qui réunissent les Bagnoletais qui veulent s'impliquer pour un temps plus ou moins long sur les différents jumelages et s'investir dans des espaces de projets institutionnels et/ou de micro projets. Les collectifs permettent aux individus comme aux associations d'être informés et d'échanger avec les élus et les autres habitants/associations. Pour plus de renseignements, contactez le Service Relations Internationales de la mairie de Bagnolet.

Informations et coordonnées

Service Relations Internationales
Hôtel de ville - Place Salvador Allende
tél : 01 49 93 64 58

ChatilaChatila (Liban)

18 000 habitants
Chatila est un camp de réfugiés palestiniens situé à Beyrouth, installé depuis 1948, et placé sous la protection de l’UNRWA.

Lire la suite

tl_files/images/photos-municipale/jumelage/oranienburg.jpgOranienburg (Allemagne)

41 810 habitants (2010)
Dans la périphérie de Berlin, dans le Land (région) du Brandebourg.

Lire la suite

MassalaMassala (Mali)

Environ 6 547 habitants (2009)
Commune rurale du "cercle de Ségou" situé à 150 km au Nord-Est de Bamako

Lire la suite

Le RobertLe Robert (Martinique)

Ville martiniquaise de 23 903 habitants, située sur la côte est de l'île.

Lire la suite

tl_files/images/photos-municipale/jumelage/sesto.jpgSesto Fiorentino (Italie)

47587 habitants (2009)
Ville italienne, située dans la province de Florence, en région Toscane.

Lire la suite

AkbouAkbou (Algérie)

Environ 52 000 habitants (2008)
Ville de Kabylie, région d’Algérie située au centre-est à 200 km d’Alger. 

Lire la suite