bagnolet7 bagnolet2 bagnolet11 bagnolet8

L'Actualité

Culture - 25/04/2018

Bagnolet raconte son mai 68

Il y a cinquante ans, les événements de mai 68 bouleversent profondément la société française.
Comment rendre compte de ce mouvement populaire et culturel, cinquante ans après ?

3 lieux culturels bagnoletais ont planché sur le sujet et leur programmation revient sur les événements de Mai 1968 avec des conférences,
des projections, une expostion et des spectacles.

  • MAI 68 s’affiche au château de l’Étang

L’exposition, proposée par le château de l’Étang du 3 au 31 mai 2018, retrace l’histoire visuelle de ces événements. Affiches et tracts seront placardés dans les espaces d’expositions du château transformés en une rue parisienne en plein soulèvement.

Vendredi 25 mai à 19h, conférence de Claude Lazar, en collaboration avec l’Université populaire de Bagnolet (Unipop Bagnolet) : Être artiste militant en 68 /78

MAI 68 s’affiche
Exposition - Château de l’Étang du 3 au 31 mai 2018
198, av. Gambetta –Bagnolet
Du lundi au vendredi de 10h à 18h
Entrée Libre
Renseignements : 01 49 93 60 17 - château@ville-bagnolet.fr
En savoir plus

  • Printemps de L’Échangeur – Mai 2018
    Du 4 mai au 3 juin 2018

5 semaines de rendez-vous théâtre, conférences, musiques ou encore danse où il sera question des aspirations de la société dans les années 60 et qui raisonnement encore aujourd’hui dans les luttes actuelles. Des formes d’engagements à la fois poétiques et politiques dans le but de transformer radicalement la manière de vivre.

Des artistes professionnels et quelques 140 amateurs, préparés dans le cadre des ateliers du théâtre, mais aussi des militants associatifs ou politiques, des chercheurs… prennent part à cette aventure dont l’objectif est de « réinvestir les ambitions d’une époque dont les revendications fondamentales sont restées lettres mortes et demeurent cinquante ans après d’une étonnante audace », explique Régis Hebette (ci-contre) directeur du théâtre.
(Extrait du Bajomag’ N°31 –avril 2018)

Toute la programmation sur lechangeur.org

Théâtre L’Echangeur
59, avenue du Général-de-Gaulle - Bagnolet
Réservations : 01 43 62 71 20 - reservation@lechangeur.org

  • "Changer la vie" - Cin'hoche

Le slogan « Changer la vie » est le fil rouge de la programmation liée au cinquantenaire de Mai 68.
Comme celle proposée par le théâtre L’Échangeur, les événements de Mai 68 font écho à l’actualité contemporaine. Des cinéastes, membres des groupes dit "Medvedkine", sont à l’honneur du 2 mai au 10 juin.
Des rencontres et des conférences sont aussi programmées en partenarait avec l'Université populaire de Bagnolet.

Le Joli mai
de Chris Marker et Pierre Lhomme
France| 1962 | 2h16 | Narrateur Yves Montand | Musique Michel Legrand
>Du 2 au 8 mai 2018

Le documentaire de Chris Marker & Pierre Lhomme ouvre la sélection.
Parce qu’il évoquait des problèmes d’ordre politique « susceptibles de mettre à mal l'ordre public » le film avait failli être censuré. Néanmoins, le film est présenté au festival de Cannes en 1963 où il obtient le prix de la Critique Internationale.
Paris, au début mois de mai 1962. Une équipe de tournage descend dans les rues de la capitale française pour donner la parole aux Parisiens? Chacun témoigne à sa manière de ses angoisses, ses bonheurs, ses espoirs. Peu à peu, se dessine un portrait pris sur le vif de la France à l’aube des années 60.

Festival panafricain d’Alger, 1969
de William Klein
Algérie | 1969 | 1h52 | Documentaire
> jeudi 17 mai - 20h30
Projection suivie d'une rencontre avec Amzat Boukari-Yabara, historien et auteur de « Africa Unite ! Une histoire du panafricanisme », en partenarait avec l'AFASPA

En 1969, en pleine guerre froide, le festival panafricain d’Alger contribue à affirmer le rôle central de l’Algérie dans le mouvement des non-alignés.
Ce premier festival culturel panafricain accueille des représentants du continent, une importante délégation d’activistes politiques et des artistes engagés africains-américains. Ainsi voit-on défiler dans les rues d’Alger, entre spectacles de danses folkloriques et musiques traditionnelles, les Black Panthers américains et les représentants du Congrès National Sud-africain (A.N.C), tandis que Nina Simone, Miriam Makeba et Archie Shepp se produisent dans une ambiance survoltée.

La fiancée du pirate
de Nelly Kaplan
France| 1969 | 1h47 | Version restaurée | Avec Bernadette Lafont, Julien Guiomar, Georges Géret
>  du 23 au 29 mai

Venues de nulle part, sans papiers et sans argent, Marie et sa mère vivent à Tellier. Main-d’œuvre idéale pour des travaux mal payés, elles occupent un cabanon prêté par une fermière voisine, Irène, qui exige d’elles, en retour, des corvées de servantes. Au décès de sa mère, Marie se trouve seule face aux notables du hameau pour des querelles d’argent. Bravant le risque de se mettre à dos les habitants, elle use alors de ses charmes pour échafauder un stratagème vengeur…

3 films des groupes Medvedkine
France | 1969 - 1970 | Groupes Medvedkine de Besançon et de Sochaux | 1h06
>  dimanche 27 mai à 16h
Projection suivie d'une rencontre avec Catherine Roudé, historienne et auteure de « Le cinéma militant à l’heure des collectifs Slon et Iskra », en partenariat avec l'Université populaire de Bagnolet

Classe de lutte
Création d’une section syndicale CGT dans une usine d’horlogerie par une ouvrière dont c’est le premier travail militant en 1968. Suzanne mobilise les autres femmes de l’entreprise, malgré la méfiance des dirigeants syndicaux et les intimidations patronales

Nouvelle Société n° 5 – Kelton
Les conditions de travail dans l’horlogerie Kelton-Timex : les ouvrières travaillant comme des marionnettes, les évanouissements, les accidents et Sylvie Vartan venant chanter.

Sochaux, 11 juin 1968
11 juin 68
. Après vingt-deux jours de grève, la police investit les usines Peugeot à Sochaux : deux morts, cent cinquante blessés. Des témoins racontent.

2 films de Carole Roussopoulos
France | 1970 - 1976 | Programme de 1h
>  jeudi 7 juin à 20h30
Projection suivie d'une rencontre avec Nicole Fernández Ferrer, déléguée générale du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir

Genet parle d’Angela Davis de Carole Roussopoulos
Au lendemain de l’arrestation d’Angela Davis, Jean Genet lit un texte de dénonciation de la politique raciste des États-Unis et de soutien au Black Panthers pour une émission de télé qui sera totalement censurée.

Miso et Maso vont en bateau de Carole Roussopoulos
Avec Ioana Wieder, Delphine Seyrig , Nadja Ringart
Un détournement d’une émission télé intitulée « Encore un jour et l’Année de la femme, ouf ! c’est fini ». Le principe consistait à faire défiler des personnalités connues pour être de « fieffés misos » et à demander sa réaction à F. Giroud, secrétaire d’État à la condition féminine... Réponse mordante de quatre féministes radicales.

Tout va bien
de Jean-Luc Godard
France| 1972 | 1h35 | Avec Jane Fonda, Yves Montand, Anne Wiazemsky
> Mardi 5 juin à 20h30
Projection suivie d'une rencontre avec David Faroult, enseignant cinéma et auteur de « Godard, inventions d’un cinéma politique »

 La speaker et la radio ; le publicitaire et le cinéaste ; les ouvriers qui séquestrent et le patron ; les délégués syndicaux communistes et les maos. Tout va bien est le rêve d’un film qui pourrait tout montrer simultanément [...]. Tous les êtres, tous les espaces et tous les temps, tout, et en même temps !
(Matthieu Barreyre)

Reprises
d’Hervé le Roux
France| 1996 | 3h12 | Version restaurée
> dimanche 10 juin à 16h + semaine du 13 juin
Présenté en partenariat avec l'Université populaire de Bagnolet

Le 10 juin 1968, des étudiants en cinéma filment la reprise du travail aux usines Wonder de Saint-Ouen. Une jeune ouvrière en larmes crie, dit qu’elle ne rentrera pas.
1997 : le réalisateur Hervé Le Roux part à la recherche de cette femme en rencontrant d’anciens ouvriers, militants et syndicalistes, en leur donnant la parole. Cette enquête amoureuse et cinématographique, quasi obsessionnelle, va dérouler un pan d’histoire enfoui.

En savoir plus sur la programmation du Cin'hoche

 

  • Eloge de la lutte - Unipop Bagnolet

L'Universtité populaire de Bagnolet vous invite à partager quelques témoignages d’actions passées et présentes qui sont autant d’éloges de la lutte : pour la liberté de penser et de créer, pour la dignité et les droits sociaux, pour la vie dans des espaces échappant aux contrôles.

En savoir plus sur la programmation Unipop

Retour