bagnolet7 bagnolet1 bagnolet1 bagnolet9

L'Actualité

Communiqués - 03/09/2018

Communiqué

Insécurité, trafic et violences dans le quartier de la capsulerie à Bagnolet : ça suffit !

Depuis plusieurs années, avec le soutien des habitants de la ville, j’attire désespérément l’attention des plus hauts responsables politiques de notre pays sur la situation grave que connait la ville de Bagnolet sur le plan de la sécurité.

Chacun sait que le quartier de la Capsulerie est malheureusement considéré comme un des points de vente les plus importants de trafic de stupéfiants d’Île-de-France à l’origine de violences qui se traduisent par des échanges réguliers de tirs entre bandes rivales.

Après un règlement de comptes qui a fait une victime collatérale en juillet, de nouveaux coups de feu ont eu lieu ce 02 septembre.

Les Bagnoletais sont contraints de subir ce climat d’insécurité permanent. Chaque jour, ils doivent faire face à la peur pour eux-mêmes et leurs proches, à l’impuissance face à la délinquance organisée et au sentiment d’abandon de la puissance publique.

Bagnolet ne peut pas être un territoire en marge des Lois de la République et leurs habitants ont le droit d’y vivre dans la paix.

Je ne me résous pas à voir l’autorité de l’Etat ainsi bafouée dans ma ville et j’entends bien faire tout ce qui est en mon pouvoir pour relayer l’exaspération générale de mes concitoyens et que les moyens nécessaires soient accordés pour y remédier.

Parce que les représentants des pouvoirs publics restent sourds à nos demandes, je prendrai prochainement la tête d’un cortège composé d’habitants et de tous les Bagnoletais qui le souhaitent afin d’aller rencontrer le Premier Ministre à Matignon pour témoigner de ce quotidien.

A cette occasion, nous lui remettrons une pétition réclamant la mise en place d’un commissariat à Bagnolet et lui demanderons de nous apporter enfin des réponses concrètes à nos difficultés.

Tony DI MARTINO
Maire de Bagnolet

Télécharger le courrier adressé à M. Édouard Philippe, Premier ministre

Retour