bagnolet3 bagnolet3 bagnolet1 bagnolet2

L'Actualité

Communiqués - 28/05/2015

Communiqué

Monsieur Nicolas Le Bellec, directeur de la Sécurité sociale de Seine-Saint-Denis a choisi d’aller à la rencontre des 40 maires de Seine-Saint-Denis. Le plan de réduction des points d’accueil des assurés sociaux qu’il souhaite mettre en œuvre à la rentrée de septembre est semble-t-il à l’ordre du jour.

Différents médias ont dévoilé que le nombre de ces points d’accueil devrait passer de 33 à 15, dans le département, avec une harmonisation des horaires.

Dans le département le plus pauvre de France où les déterminants sociaux de la santé sont les plus générateurs d’inégalités, ce projet n’est pas acceptable.

A Bagnolet, comme ailleurs en Seine-Saint-Denis, la CPAM est un interlocuteur privilégié des habitant(e)s les plus en difficultés. Elle est l’un des facteurs de la cohésion et la manifestation concrète de la solidarité.

La CPAM doit rester à Bagnolet. Les Bagnoletaises et les Bagnoletais doivent pouvoir bénéficier des services de proximité auxquels ils ont droit et dont ils ont besoin.

Si aujourd’hui, aucun projet de fermeture n’a été présenté à la Municipalité, il nous semble indispensable de réaffirmer notre attachement à ce service public et à la nécessité de conserver un point d’accueil physique sur notre ville.

En conséquence, le Conseil Municipal de Bagnolet, réuni ce 27 mai 2015 demande aux autorités compétentes un engagement sur le maintien de l’espace d’accueil situé Place du 11 novembre 1918 à Bagnolet et sur la garantie, pour le personnel et les assurés sociaux, d’un accueil de bonne qualité.

Voeu adopté à l'unanimité.

Retour