bagnolet5 bagnolet11 bagnolet7 bagnolet11

Actualité

Du 9 au 13 octobre 2017 pour les bâtiments...

En savoir plus...

Accueil > Des services à votre service > Santé > Conseils santé > Nuisances dues aux animaux

Nuisances dues aux animaux

Animaux errants :

Tous les animaux errants sur le domaine public font l’objet d’une capture par un prestataire extérieur mandaté par le SCHS.

Les animaux sont emmenés à la Fourrière de Gennevilliers, propriété de la SPA, dont la gestion est confiée à la société SACPA.

Animaux morts :

Les animaux, à partir de la taille d'un chat, morts sur la voie publique sont ramassés par une société prestataire mandatée par le SCHS et transportés dans une société assurant l’incinération.

Pigeons :

Deux campagnes de capture sont organisées annuellement par la ville.

Les propriétaires des immeubles publics ou privés doivent mettre en œuvre des systèmes de protection et/ou de dissuasion des pigeons afin d’éviter la prolifération des volatiles.

Il est formellement interdit de donner de la nourriture aux pigeons.

Nuisibles :

Lutte contre la prolifération des rats-souris et insectes :

La ville assure deux campagnes annuelles de traitement des égouts et des bâtiments communaux contre la prolifération des rats, des souris et des insectes.

De plus, un point d’informations et de distribution de produits raticides et souricides est mis en place par quartier deux fois par an par la société prestataire.

Une synchronisation avec les principaux bailleurs sociaux est assurée par la ville pour réduire ce fléau que représente la présence de rats et souris.

Des produits raticides et souricides sont fournis gratuitement à la population, tout au long de l’année, dans les locaux du SCHS.

Lutte contre les Termites :

La ville est reconnue à risque termites depuis 2003. Il est fait obligation aux propriétaires de déclarer en mairie toute présence de termites et de réaliser un traitement adapté.

Chiens présumés dangereux :

Le permis de détention d’un chien de catégorie 1 ou 2 est délivré par le Maire sur instruction du SCHS.

En application de la loi du 06 janvier 1999, tout propriétaire de chien de 1ère et 2ème catégorie doit se présenter au SCHS muni des pièces suivantes :

  • justificatif d’identification du chien
  • certificat de vaccination anti-rabique
  • assurance garantissant la responsabilité du propriétaire ou du détenteur pour les dommages causés à des tiers
  • évaluation comportementale du chien et du respect des préconisations établies par un vétérinaire agréé et inscrit sur la liste préfectorale
  • attestation d’aptitude du propriétaire après formation du propriétaire de l’animal auprès du propriétaire.
  • certificat de stérilisation de l’animal pour les 1eres catégories.

La 1er catégorie regroupe les chiens d’attaque : staffordshire terrier – American Staffordshire terrier (Pitt-Bulls) – Martiff (BoerBulls- Tosa)

La 2ème catégorie regroupe les chiens de garde et de défense : staffordshire terrier – Rottweiller – Tosa.

Frelons asiatiques :

Le frelon asiatique n’est pas agressif cependant les rares personnes piquées l’ont été en tentant de détruire un nid ou en touchant une ouvrière par inadvertance. La piqûre, si elle est douloureuse, n’est pas plus dangereuse que celle d’une guêpe ou d’une abeille mais les personnes allergiques au venin d’Hyménoptères doivent bien sûr rester très prudentes.

Le frelon représente un danger pour les abeilles, il est considéré comme un redoutable ennemi des ruchers car il peut détruire jusqu’à 30 % d’une colonie

En France, le frelon asiatique installe de préférence son nid dans les hautes branches des grands arbres, en zone urbaine ou agricole comme en milieu boisé

Conduite à suivre si vous repérez un nid de frelon asiatique : ne pas tenter de le détruire, seuls des professionnels agréés peuvent le faire sans danger.

  • s'il est dans un espaces publique ou bâtiment communal alerter la mairie au 01 49 93 60 00 
  • s'il se trouve dans un espace privé contacter un professionnel pour le faire détruire (au frais du propriétaire)

La lutte contre les frelons asiatiques est une responsabilité collective, la population peut y participer en fabriquant et en plaçant des pièges à des moments stratégique (octobre-novembre et février-avril)


Renseignements :

Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS)

13, rue Sadi-Carnot (1er étage) Tél 01 49 93 60 47

Liens :