bagnolet10 bagnolet6 bagnolet5 bagnolet1

L'Actualité

Culture - 20/12/2019

Pause ciné ! Nouvelle saison

Une pause déjeuner pas comme les autres : à la Médiathèque devant un court métrage !

Projections de courts et moyens métrages les mercredis à 12h30 à la Médiathèque.
Venez avec votre sandwich, nous nous occupons du thé, du café et des films bien sûr !

En ce début d’année, nous vous proposons d’aller à la rencontre de figures diverses, de Christian Girier, libraire de quartier, à Maria Adriana Prolo, fondatrice du musée national italien du cinéma, en passant par des professeures dans une école éphémère du camp de réfugiés de Grand-Synthe, et d’autres encore. L’occasion également de vous montrer des films piochés sur la plateforme de films documentaires en ligne Les yeux doc à laquelle vous pouvez avoir accès en étant inscrit à la médiathèque.

Mer. 8 janvier
Quelque chose des hommes - Stéphan,e Mercurio, 2015, 27'
Des pères de 30 à 80 ans, photographiés debout, torse nu, avec leur fils, de quelques mois pour les plus jeunes, ou entrés dans la cinquantaine pour les plus âgés. Ils sont proches, peau contre peau et posent à la manière des portraits des peintres flamands. Le film prend pour sujet la fabrication de ces images par le photographe Grégoire Korganow. Il interroge la relation père/ fils et, au-delà, pose la question de ce qu’est un homme aujourd’hui.
+ 1 court métrage surprise en lien avec l’exposition “Sur le fil”.

Mer. 22 janvier
Derrière les pierres - Magali Roucaut, 2016, 59’
Dans un ancien quartier populaire de Paris, la dernière usine va disparaître, sans bruit. Accrochés à la façade, les panneaux d’un promoteur immobilier annoncent déjà sa transformation en immeuble d’habitation. Derrière les murs, les ouvriers sont encore au travail. Leur parole émerge à travers le bruit des machines. Ils sont là, avec leur vie, leurs projets et leurs rêves. Un choeur de voisins résonne dans la rue et révèle la violence sourde des mutations de la ville.

Mer. 5 février
Au milieu de l'orchestre - Richard Bois, 2008, 29’
Jean-Claude Casadesus est connu pour sa ferveur du partage et de la transmission de la musique. Ce grand chef veut ouvrir la musique à tous les publics. Au sein de l’Orchestre national de Lille, il travaille en étroite relation avec les écoles de la ville, mais aussi avec les institutions : prison, hôpital... Dans ce film, il tente une nouvelle expérience : placer des cadres de chez Auchan au milieu de l’orchestre et les initier à une autre forme de direction. « On est sous contrôle permanent même si on donne l’illusion de diriger tout le monde ».

Mer. 19 février
Mamosta - Olivier Blaecke, 2016, 40’
Dans l’école improvisée du camp de réfugiés de Grand-Synthe, près de Dunkerque, Chloé et Claire les « Mamosta » (professeur en langue kurde) et Mohamed, Abdulrahim et Abdulla les « élèves » kurdes ou afghans parlent de leur situation avec une grande lucidité. Le camp, construit de chalets en bois destinés à accueillir dans de meilleures conditions les migrants déplacés de la « jungle » de Calais, a été présenté comme un modèle par les autorités ; il a brûlé peu de temps après le tournage. Dans cet abri fragile et éphémère, élèves et professeures ont, au fil des semaines, beaucoup appris les uns des autres, tissant des liens pourtant tout aussi fragiles et tout aussi éphémères.

Mer. 4 mars
Les yeux qui ont su voir - Daniele Segre, 1989, 45’
Bien avant sa spectaculaire installation dans l’ensemble architectural de la Mole Antonelliana, le Musée national du cinéma de Turin a d’abord trouvé refuge dans les salles de l’élégant Palazzo Chiablese, lieu magique où ont enfin pu être exposés les trésors patiemment rassemblés par Maria Adriana Prolo, fondatrice du musée, spécialiste du cinéma muet, émule d’un certain Henri Langlois dont elle ignorait pourtant l’existence en 1941, année où elle conçut son projet. En 1989, à 80 ans, Maria Adriana Prolo est filmée dans ce musée et nous en raconte la lente naissance.

Mer. 18 mars
Autour de la virgule- Christian Girier, 2005, 52’
Dans une économie du livre inflationniste, comment un libraire de quartier peut-il trouver sa place ? Pour tenter de répondre à cette question, Christian Girier a installé sa caméra dans la librairie parisienne de Pierre Akian, la Virgule. Il en a découvert l’existence dans le livre d’Hubert Nyssen, « Sur les quatre claviers de mon petit orgue », où l’auteur rend hommage à cette figure attachante, celle d’un homme seul à bord de sa librairie depuis plus de vingt ans. L’endroit est très petit – 33 m2 – et situé dans une rue pas très passante. On voit le travail quotidien du libraire, ses contacts avec ses clients, les discussions avec les représentants des éditeurs, la tâche fastidieuse de l’inventaire annuel, mais c’est le rôle social et culturel d’une librairie de quartier qui est surtout mis en valeur dans ce film.

Pause Ciné
Le mercredi midi, 12h30
Médiathèque
1, rue Marceau
01 49 93 60 90
mediatheque.ville-bagnolet.fr

En partenariat avec :

  • Cinémas 93 - Aide au film court en Seine-Saint-Denis
  • Les Yeux doc
  • Seine-Saint-Denis, le département

Retour